Mission : Conception d’un jardin linéaire, Enghien-les-Bains (95)
Maîtrise d’ouvrage : Privé
Surface : 400 m2
Phase / Année : Esquisse – 2012

Trouver un rythme et des proportions justes est nécessaire pour établir une tension entre les éléments minéraux, les masses végétales et les vides. De cet équilibre naît un espace unique et connecté à son environnement.

Les axes, angles et ouvertures du bâtiment sont autant d’accroches qu’il faut intégrer dans la composition générale du jardin. Quelques lignes minérales et masse végétales en forment la structure. Plusieurs pièces prennent alors place dans ces lanières entre les miroirs d’eau et les lignes végétales composées d’equisetums, de graminées et de vivaces aux fleurs blanches. La topographique du jardin est pleinement exploitée pour offrir des paliers successifs propices à la création d’espaces plus intimes. Le vide revêt aussi une grande importance car il permet de créer des respirations allégeant ainsi la composition. Les cheminements sont marqués par des matériaux simples dans la continuité des sols extérieurs. Un soin particulier est apporté aux vues et aux cadrages pour travailler les liens entre l’intérieur et l’extérieur.